Dimanche 8 décembre 2019

Carl Andre au Middelheim

Le jardin de sculptures repensé par l’Art conceptuel

Le Journal des Arts

Le 29 juin 2001 - 596 mots

Dans les jardins du Middelheimmuseum, Carl Andre a réalisé trois installations qui, tout en poursuivant la dynamique conceptuelle qui anime son œuvre « Land Art » depuis 1968, invitent à repenser le principe même du musée de sculptures en plein air.

ANVERS - Le principe même d’un musée de sculptures en plein air comme le Middelheim pose le problème de l’évolution d’une démarche qui a mis en crise la vision classique du médium en récusant le statut traditionnel – et pour ainsi dire intemporel – de l’œuvre. Déjà, l’exacerbation de l’objet pop avait entamé le bien-fondé de l’entreprise, même si un Oldenburg avait produit des pièces monumentales vouées aux espaces publics. En s’intégrant philosophiquement dans l’espace de la galerie conçue selon le schéma du White Cube, art minimal et conceptuel avaient porté un coup fatal à l’idée même de figer une œuvre solitaire dans un parc voué à la déambulation esthétique. Indissociables de la galerie, les œuvres de Sol LeWitt ou de Carl Andre induisaient une logique qui ne permettait pas de détacher les “mots” proposés de la “page blanche” vouée à les accueillir. Avec le Land Art, le paysage devient matériau. L’idée même de jardin de sculptures passe alors pour dérisoire et obsolète. Avec les années 1980 et l’investissement politique croissant dans le registre de l’art public, la notion de musée est battue en brèche. Au lieu clos, en marge de la ville, répond une politique d’intégration de la sculpture dans la cité. L’idée n’est pas neuve en soi. Elle reprend nombre de poncifs du genre depuis Louis XIV et s’apparente, en Belgique du moins, à nombre de travers caractéristiques de l’académisme du XIXe siècle.

On pouvait dès lors s’interroger sur l’intérêt pour Carl Andre de présenter trois installations dans le cadre “classique” du Middelheimmuseum. Le prétexte était aisé à trouver. Grâce à l’Association des amis, une pièce de l’artiste – 74 Weathering Way – a été acquise. Profitant d’une longue perspective arborée, Andre a placé ses 74 plaques d’acier pour souligner la trajectoire qu’empruntera le visiteur jusqu’à faire corps avec l’œuvre qui deviendra ainsi le socle d’une sculpture aussi animée qu’éphémère. La mise en place dans l’allée du Middelheim-laage constituait l’occasion rêvée d’une carte blanche au sculpteur. Deux installations ont donc été réalisées. Sur les grandes pelouses qui jouxtent l’allée, Strawrings joue du matériau – des bottes de paille – pour créer un effet de pleins et de vides dynamiques qui apparaissent comme le négatif des sculptures qui environnent l’installation.  Au bout de l’allée, Walnut Water Scatter révèle des dalles de noyer qui flottent sur la surface de l’étang. Renonçant aux supports durs, Andre innove : les dalles évoluent de manière aléatoire créant un effet poétique jusqu’alors peu exploré.

Contrairement aux sculptures qui forment la collection du Middelheimmuseum, Andre ne donne rien à regarder. Il révèle un espace structuré à partir de ces formes figées que sont les bronzes de Minne, Rodin, Meunier, Duchamp-Villon, Chadwick ou Richier. Et on oublie le parc pour voir, grâce à son intervention, le musée qui s’y dissimulait. L’espace a sa structure. Celle-ci s’articule en fonction des formes qui jalonnent le parcours. Aux sculptures-objets qui accaparent le regard, Andre a substitué des objets littéraux qui révèlent le lieu dans sa réalité. Le sculpteur ne donne plus à voir. Il interroge le regard et, à travers lui, la rencontre du musée et de la sculpture dans ce lieu abstrait du plein air.

- CARL ANDRE. WORKS ON LAND, jusqu’au 29 juillet, 2001 Openluchtmuseum voor beeldhouwkunst Middelheim, 61 Middelheimlaan, Anvers, tél. 32 3 827 15 34, tlj sauf lundi 10h-21h, www.dma.be/cultuur/museum.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°130 du 29 juin 2001, avec le titre suivant : Carl Andre au Middelheim

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque