Ancêtre viennois

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 31 mai 2002 - 207 mots

Les performances du Viennois Günter Brus durant les années 1960 ont eu une grande influence sur de nombreux artistes américains, à commencer par Chris Burden et Paul McCarthy.

Il est donc étonnant que l’exposition de l’Institut d’art contemporain de Palm Beach (www.palmbeachica.org, jusqu’au 16 juin) soit la première monographie de l’artiste aux États-Unis. Originellement peintre, Günter Brus a vu sa carrière interrompue par deux années de service militaire. À son retour, en 1962, il s’intéresse de plus en plus à la gestuelle de l’acte pictural, répondant ainsi en partie à l’Expressionnisme abstrait. Sa première action, intitulée Ana (1964), le voit, pieds et mains liés, se contorsionner sur le sol de son atelier. À cette époque, il rejoint Otto Muehl, Hermann Nitsch et Rudolf Schwarzkogler, et forme avec eux le groupe des Actionnistes viennois. La souffrance des corps qu’ils mettent en scène culmine en 1968 : Günter Brus est arrêté à Vienne pour dégradation des symboles de l’État après avoir exécuté son Action No. 33, à l’université, dans le cadre d’un séminaire sur l’”Art et la révolution”. L’exposition présente plusieurs dizaines de photographies et de films rares qui documentent cette période, mais aussi plusieurs exemples des peintures expressionnistes qu’il réalise depuis qu’il a abandonné les actions en 1970.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°150 du 31 mai 2002, avec le titre suivant : Ancêtre viennois

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque