Vendredi 20 septembre 2019

Découverte en Israël d’un code de loi vieux de 3 700 ans

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 août 2010 - 207 mots

JERUSALEM (ISRAËL) [06.08.10] – Des archéologues israéliens ont découvert près de Jérusalem un fragment d’un code de loi, analogue au Code d’Hammurabi, datant de 3 700 ans. C’est la première qu’un tel vestige est découvert hors de la Mésopotamie.

Une équipe d’archéologues israéliens menée par l’archéologue Amnon Ben-Tor, de l’Université Hébraïque de Jérusalem, a annoncé la découverte d’un petit fragment d’argile énonçant un code de loi semblable au célèbre Code d’Hammurabi (v. 1750 avant J-C) du Musée du Louvre. « C’est la première fois qu’un fragment d’un code de loi est découvert en Terre Sainte et même hors de Mésopotamie » a précisé à l’AFP, Ben-Tor.

Découvert sur le site cananéen de Hazor, dans le nord d’Israël, une des principales cités du Croissant Fertile à l’âge du bronze et vieux de 3 700 ans, le petit fragment en argile (2 x 1,5 cm) comporte sur ses deux faces un texte sur quatre lignes très serrées en écriture cunéiforme akkadienne.

Selon le professeur Wayne Horowitz, en charge du décryptage, le texte fait référence à des règles régissant les rapports qui existent entre maîtres et esclaves et atteste des relations à la fois politiques et économiques entre la cité d’Hazor – centre commercial – et celles de Syrie et de Babylonie.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque