Découverte des vestiges d’une pyramide vieille de 4300 ans à Saqqarah

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 novembre 2008

SAQQARA (EGYPTE) [13.11.08] – Les restes d’une pyramide datant de la VIe dynastie ont été découverts dans la nécropole de Saqqarah.

Le ministre de la culture, Farouk Osni, a annoncé mardi la découverte des vestiges d’une pyramide sur le site de Saqqarah.

Ce monument de l’ancienne Egypte, d’une hauteur aujourd’hui de 5 mètres, devait mesurer à l’origine 15 mètres de haut. « Trouver une tombe ou une statue est devenu chose commune aujourd’hui, mais découvrir une pyramide reste un événement rare » a déclaré Zahi Hawass, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités d’Egypte.

Ensevelie à 20 mètres de profondeur, la pyramide aurait été construite pour la reine Sechséshet, mère du roi Téti. Enterré également à Saqqarah, il fut le premier souverain de la VIe dynastie de l’Ancien Empire (approx. entre 2364 et 2181 avant J.-C.). Le nom de Sechséshet apparaît sur d’anciens papyrus, indiquant notamment qu’elle souffrait de calvitie. Les archéologues ne pourront confirmer cette attribution qu’après avoir effectué des fouilles dans la chambre funéraire et mis au jour des inscriptions. Zahi Hawass a également confié à Mahmoud Kassem, correspondant au Caire de l’agence Bloomberg, qu’il était improbable qu’un trésor soit découvert à l’intérieur. La découverte d’un passage donnant accès au tombeau révèle en effet que la pyramide, comme c’est souvent le cas, aurait été pillée il y a longtemps.

Cette pyramide est la 118e à être découverte sur le site de Saqqarah qui abrite notamment la plus ancienne pyramide, construite pour le roi Djéser vers 2700 avant J.-C.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque