Vendredi 22 novembre 2019

Décès de Giuseppe Basile, grand nom de la restauration en Italie

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 août 2013 - 324 mots

CASTELVETRANO (SICILE, ITALIE) [02.08.13] – Giuseppe Basile est décédé à l’âge de 71 ans des suites d’une longue maladie. Historien de l’art et acteur important dans l’histoire moderne de la restauration en Italie, il a contribué au long de sa carrière aux opérations de conservation / restauration d’œuvres parmi les plus emblématiques de la Renaissance italienne.

Une longue maladie a emporté Giuseppe Basile dans sa soixante douzième année, selon une annonce du maire de Castelvetrano en Sicile, pays natal de l’historien de l’art.

Acteur incontournable de la conservation / restauration des biens culturels en Italie, et notamment d’œuvres de la Renaissance, il a contribué à redonner vie à de nombreuses œuvres emblématiques du patrimoine artistique italien. Sous sa direction, des chantiers tels que la remise en l’état des fresques de Giotto abîmées ou mises en danger par des tremblements de terre dans la basilique de Saint François à Assise et dans la chapelle Scrovegni à Padoue, la restauration de la Cène de Léonard de Vinci, de l’Annonciation d’Antonello de Messine ou encore les peintures et stucs de Jules Romain dans le Palais du Té à Mantoue.

Il « est l’un des historiens qui a le plus contribué à marquer d’une manière positive l’histoire de la restauration de notre patrimoine culturel », a déclaré Vittorio Emiliani, président du Comitato per la bellezza à Rome.

Né en 1942, il a obtenu un diplôme d’Histoire de l’Art à l’Université de Palerme en 1964 où il avait comme professeur Cesare Brandi. A partir de 1987, il a dirigé le Service des interventions sur les biens artistiques et historiques au sein de l’Institut central de restauration. En 1991 il a commencé à enseigner à la Sapienza à Rome un cours sur « la théorie et l’histoire de la restauration des œuvres d’art ». Il a également été membre à partir de 1995 de la Commission pontificale pour le patrimoine de l’Eglise, et de la commission pontificale pour l’archéologie sacrée.

Légende photo

Giotto (env 1266-1337) - Le renoncement aux biens de ce monde - vers 1296 - Fresque - 270 x 230 cm- Basilique Supérieure de Saint-François - Assise - Italie - Restauré par Giuesppe Basile en 1998 - source Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque