Mercredi 17 octobre 2018

Damien Hirst peignait en secret dans son jardin

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 octobre 2009 - 259 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [05.10.09] – L’artiste anglais va exposer des peintures en octobre à Londres, secrètement exécutées dans le jardin de sa maison durant trois ans.

Pour Damien Hirst, les grandes installations, les animaux dans le formaldéhyde et les cabinets de médecine, sont bel et bien finis. En tout cas pour un temps. L’artiste a révélé à la BBC que depuis trois ans, il peignait en secret des toiles dans sa propriété du Devon.

« Pendant deux ans, les peintures étaient embarrassantes et je ne voulais pas que quiconque les voit » a expliqué Hirst, ajoutant : « je me disais que si je mourrais maintenant, les gens allaient trouver les toiles et ça allait être horrible ! ». Selon ses propres mots, l’artiste a dû réapprendre à peindre pour la première fois depuis ses premières années d’étude.

Même s’il travaille maintenant avec des pinceaux et de la peinture à l’huile, les sujets de ces nouvelles peintures figuratives restent les mêmes qu’auparavant : des crânes humains, des mâchoires de requins et des cigarettes peuplent toujours ses oeuvres.

Hirst ne s’attend pas à ce que ses nouvelles toiles soient appréciées de la critique. « Ils vont détester, vraiment détester » affirme-t-il. « Les gens ne sont plus choqués par des animaux dans du formol, mais ils sont choqués que vous preniez un pinceau et une toile et que vous fassiez marche arrière » .

La série de 25 peintures, intitulée « No Love Lost » sera présentée à la Wallace Collection à Londres, du 14 octobre 2009 au 10 janvier 2010.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque