Jeudi 19 septembre 2019

Design

Yael Mer et Shay Alkalay - Haute bouture

Par Christian Simenc · Le Journal des Arts

Le 22 septembre 2010 - 625 mots

L’objet est de belle facture, mais son nom est une énigme : « TWB » pour Tailored Wood Bench, autrement dit « assise de bois façonné ».

Dévoilées en avril, au dernier Salon du meuble de Milan, les deux dernières créations des Israéliens Yael Mer et Shay Alkalay pour l’éditeur transalpin Cappellini sont un tabouret et un banc. Le second est la version XXL du premier. De loin, on dirait un socque surdimensionné et un canoë-kayak. De près, la matière, un frêne naturel, paraît fragile, tel du papier froissé. Mais l’effet est des plus séduisants. Il est engendré par la technique même de fabrication, un procédé issu de l’industrie de l’habillement que les deux designers ont savamment détourné pour l’appliquer au mobilier. En clair : l’assise est d’abord dessinée en deux dimensions, comme on esquisse un patron pour un vêtement, avant d’être réalisée en volume. Le vide intérieur qui résulte de cette mise en volume est alors rempli de mousse. Dans l’industrie du meuble, cette technique de fabrication est assurément non conventionnelle, dans le sens où elle ne fait pas appel aux habituels « moules ». Mieux : chaque pièce pourrait prétendre à l’unicité, car, au moment de l’injection, la mousse de remplissage ne se répand jamais de manière identique à l’intérieur du volume. Résultat : ladite mousse gonfle l’objet à chaque fois différemment, dessinant sur l’enveloppe de frêne des surfaces froissées aléatoires. « De même qu’un costume doit s’adapter à son client, le meuble, lui, peut être «personnalisé» pour s’adapter à l’utilisateur, qu’il soit petit ou grand, maigre ou enveloppé », explique, avec humour, le duo. Nés tous deux en 1976 à Tel-Aviv, Yael Mer (elle) et Shay Alkalay (lui) ont fondé leur agence, Raw-Edges Design Studio, à Londres, après avoir décroché leur diplôme au Royal College of Art, respectivement en 2007 et en 2006. « Nous partageons un objectif commun, avancent-ils : la recherche d’objets qui n’ont jamais été vus auparavant. » L’objet qui les a révélés, il y a deux ans à peine, le rangement Stack (Established & Sons), est de cette trempe. Cette colonne de tiroirs accessibles d’un seul côté, à l’équilibre que l’on pense instable, ressemble en effet à un totem étrange et bariolé. Mais là où le couple se distingue à l’envi, on l’aura compris avec les assises Tailored Wood Bench (1), c’est dans son approche des matériaux. Mer et Alkalay sont des champions de l’expérimentation. Toujours à Milan, ils ont montré cette année un autre siège singulier, intitulé Coiling ou « Enroulement ».

L’idée des deux designers était d’utiliser un unique matériau qui, à la fois, donne une assise confortable et soit suffisamment solide pour faire office de structure. Ils ont opté pour le feutre de laine, associé à la résine acrylique. À partir de rouleaux de feutre, ils ont découpé de longues bandes qu’ils ont enroulées en forme d’entonnoir. L’extérieur dudit entonnoir a ensuite été enduit de résine acrylique, ce qui a eu pour effet de renforcer les fibres et de créer une véritable coque résistante. D’un coup d’un seul, ils ont obtenu deux propriétés à partir d’un même matériau : la douceur, à l’intérieur de l’assise, et la solidité, à l’extérieur. Bref, une belle pirouette technique.

(1) Les tabourets et bancs Tailored Wood Bench existent en trois versions différentes : frêne naturel, frêne teinté ébène et frêne naturel agrémenté d’une bande de couleur – vert, gris fer, rouge cerise ou bleu de Chine – à la base de l’assise. Le prix des deux premières versions est de 1 850 euros pour le tabouret et de 3 700 euros pour le banc. Dans leur dernière version, à bande de couleur, le tabouret coûte 2 080 euros et le banc 4 045 euros. Disponibles à la fin 2010.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°331 du 24 septembre 2010, avec le titre suivant : Yael Mer et Shay Alkalay - Haute bouture

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque