Vendredi 23 février 2018

Wallace Berman, étoile de la Beat Generation

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 février 2009

Wallace Berman (1926-1976) est un de ces innovateurs trop peu connus, qui font les délices des curieux lorsqu’on redécouvre leur travail.

PARIS - La galerie Frank Elbaz, à Paris, présente une série de travaux de cette figure du mouvement californien de la Beat Generation, en exhumant son usage du Verifax. Ancêtre du photocopieur, avec un procédé au sel d’argent proche de celui de la photographie, cet appareil permit à l’artiste, à partir de 1964, de jouer de la faculté de reproductibilité mécanique, entre automatisation et processus manuel. On découvre ici une série de travaux où l’image publicitaire d’un transistor Sony devient un terrain de recherche et de manipulation grâce à l’introduction d’images en lieu et place du haut-parleur.

Galerie Frank Elbaz, 7, rue Saint-Claude, 75003 Paris, tél. 01 48 87 50 04, www.galeriefrankelbaz.com. Jusqu’au 10 mars.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°296 du 6 février 2009, avec le titre suivant : Wallace Berman, étoile de la Beat Generation

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque