Vendredi 15 novembre 2019

Troublantes sculptures

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 janvier 2006 - 95 mots

PARIS - Ce n’est pas pour rien que l’Australien Ron Mueck faisait partie de « Sensation », la mythique exposition de Saatchi à Londres en 1997… Effet assuré ! Troublant, dérangeant, l’artiste met le spectateur à l’épreuve du vivant à travers des sculptures qui cultivent le goût du détail et du trompe-l’œil. Deux mamies miniatures en grand conciliabule, une écrasante femme dans son lit géant, un titanesque nu masculin… La Fondation Cartier, à Paris, présente une œuvre qui va au-delà de l’Hyper-réalisme : Mueck invente le prêt-à-vivre et le presque humain.

Fondation Cartier, 261, boulevard Raspail, 75014 Paris, tél. 01 42 18 56 50. Jusqu’au 19 février.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°228 du 6 janvier 2006, avec le titre suivant : Troublantes sculptures

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque