Vendredi 4 décembre 2020

À tout seigneur, tout honneur

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 décembre 2006 - 131 mots

BUSSY-SAINT-MARTIN - Marne-la-Vallée semblait avoir totalement vendu son âme à Disney… Qu’on se rassure, au prix d’une longue bataille juridique, les 54 hectares du Domaine de Rentilly, avec son petit château, ses communs et son immense parc, viennent de s’ouvrir à l’art.

Inauguré le 16 septembre, ce lieu magique réunit des ateliers d’artistes et des salles d’expositions. Avec l’exposition « Étranges Mécaniques », le FRAC Ile-de-France en profite pour déployer certains des joyaux de sa collection.
Dans ce cadre qui a préservé toute son étrange atmosphère, entre les murs d’un château désœuvré ou l’humide poésie des Bains Turcs, on croise les œuvres de Loris Gréaud, Bill Owens, Fabrice Hyber, Tatiana Trouvé, François Morellet…

Parc naturel de Rentilly

1, rue de l’étang, 77600 Bussy-Saint-Martin, tél. 01 60 35 43 50. Jusqu’au 17 décembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°248 du 1 décembre 2006, avec le titre suivant : À tout seigneur, tout honneur

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque