Mercredi 13 novembre 2019

Tony Grand s’en va

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 décembre 2005 - 130 mots

ARLES - Le sculpteur français Toni Grand est décédé le 29 novembre à Arles, à l’âge de 70 ans. Cet artiste secret avait exposé ses œuvres pour la dernière fois dans une grande exposition à Paris en 1994, à la Galerie nationale du Jeu de paume.

Auparavant, il avait présenté son travail en 1986 au Centre Pompidou, et représenté la France, avec Simon Hantaï, à la Biennale de Venise en 1982. Autodidacte, Toni Grand a débuté dans les années 1950 une sculpture réalisée à partir de matériaux pauvres, en métal d’abord, avant de se tourner vers le bois. Empreint de poésie, son travail avait adopté depuis une vingtaine d’années la fibre de verre, à l’intérieur de laquelle il piégeait des poissons. Nombreuses sont ses œuvres à être entrées dans les collections publiques.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°227 du 16 décembre 2005, avec le titre suivant : Tony Grand s’en va

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque