Mercredi 13 novembre 2019

Toiles musicales

Par Céline Garcia-Carré · L'ŒIL

Le 1 octobre 2018 - 299 mots

Paris -  Elle se tient là, seule, au centre de l’immensité du Palais de Tokyo investi par Tomás Saraceno pour sa carte blanche « On Air ».
Telle une muse, elle fascine l’artiste depuis une dizaine d’années, émerveillé par ses créations sur toile qui dépeignent sa façon d’être en relation avec le monde qui l’entoure. Elle n’entend rien, mais perçoit les infimes vibrations provoquées par l’onde sonore sur la multitude de fils qui prolongent son corps. Plongé dans une atmosphère visuelle réunissant les créations Cosmic Dust (2016) et 163000 Light Years (2016), le vaste espace qui constitue l’œuvre Event of Perception devient le laboratoire d’une expérience musicale et visuelle inédite où trois compositeurs emblématiques de la musique expérimentale viennent tour à tour jouer avec cette musicienne en puissance grâce au micro conçu par le studio Saraceno, capable d’amplifier les vibrations qu’elle crée en frappant la surface de sa toile. Le premier à établir le contact est le compositeur américain Alvin Lucier, qui lui présentera une création conçue spécialement pour elle, mêlant les rythmes de la Lune et de son propre corps à ceux produits par cette partenaire imprévisible. Pionnière de la musique électronique, la Française Éliane Radigue, qui compose des chants inaudibles avec des fréquences imperceptibles pour l’homme, lui proposera une nouvelle version de sa création Occam Ocean avec quatre instrumentistes qui interagiront, peut-être, avec cet autre invisible. Quant au compositeur et clarinettiste américain Evan Ziporyn, il jouera une partition composée à partir de ces imbrications architecturales dont elle a le secret. Si elle reste invisible à l’œil nu, saura-t-elle se faire entendre ? Telle est la grande inconnue qui renforce la dimension captivante de ces trois expériences sensorielles et immersives que propose ici Tomás Saraceno, révélant un nouvel aspect de l’infinie variation cosmique du monde qui nous entoure et nous échappe.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°716 du 1 octobre 2018, avec le titre suivant : Toiles musicales

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque