Dimanche 15 décembre 2019

Stéphane Calais en trois lieux et pas mal de dimensions

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 5 mars 2004 - 183 mots

Le dessin chez Stéphane Calais est envisagé par ses extensions : celles des histoires qu’il raconte ou des volumes qu’il prend, glissant parfois dans le domaine du design comme le prouvent les trois expositions qui lui sont actuellement consacrées.

Alors qu’il signe une installation inédite à la Villa Arson à Nice à l’occasion d’une manifestation monographique – concomitante avec celles de Rachel Khedoori et du couple de cinéastes Jean-Marie Straub et Danièle Huillet –, Stéphane Calais présente à la galerie Nelson à Paris un nouvel ensemble de dessins intitulé « Nutstory » et des affiches d’anniversaire du Général Ludd. Ce personnage de fiction, symbole de l’opposition à l’industrialisation dans l’Angleterre du XIXe siècle, est également à l’honneur au château des Adhémar. Située sur les hauteurs de Montélimar, la construction médiévale a inspiré à l’artiste de nouvelles réalisations.

Galerie Nelson, 40 rue Quincampoix, 75004 Paris, tél. 01 42 71 74 56. Jusqu’au 17 avril.

Villa Arson, 20 avenue Stephen-Liégeard, 06105 Nice, tél. 04 92 07 73 73. Jusqu’au 28 mars.

Château des Adhémar, 26200 Montélimar, tél. 04 75 91 83 30. Jusqu’au 12 avril.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°188 du 5 mars 2004, avec le titre suivant : Stéphane Calais en trois lieux et pas mal de dimensions

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque