« Rêve brisé »

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 juin 2008

PARIS - Alors que le Musée Bourdelle, à Paris, lui laisse carte blanche, Alain Séchas confie son « Rêve brisé » avec une exposition qui semble marquer un tournant dans son œuvre. Dans la salle des plâtres, le mécanisme du Centaure mourant, qui chute et se relève, mimerait-il la « révolution » qui s’illustre plus loin, dans les séries de peintures et de dessins abstraits aux traits violents que présente l’artiste pour
la première fois ?

Musée Bourdelle, 16, rue Antoine Bourdelle, 75015 Paris, tél. 01 49 54 73 73. Jusqu’au 24 août.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°284 du 20 juin 2008, avec le titre suivant : « Rêve brisé »

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque