Vendredi 15 novembre 2019

Précisions

Le Journal des Arts

Le 1 avril 2005 - 181 mots

J’ai lu l’article consacré à Guy Tosatto dans le JdA du 4 au 17 mars, dans lequel mon successeur au Musée de Grenoble déclare : « La dernière partie du mandat de Serge Lemoine était dominée par des expositions historiques. Le musée est du coup figé dans une image d’art moderne […]. » Je tiens à donner sans commentaire la liste des expositions d’art contemporain que j’ai organisées dans le nouveau Musée de Grenoble de 1996 à 2002 : « Rebecca Horn », « Histoires de blanc et noir – Hommage à Aurelie Nemours » (avec notamment François Morellet, Vera Molnar, Dominique Dehais, François Perrodin, Tania Mouraud, Christian Floquet), « Imi Knoebel », « Le sentiment de la montagne, visions contemporaines » (avec Walter Niedermayr, Andreas Gursky, Axel Hütte, Suzanne Lafont, Gloria Fiedmann), « Georges Koskas », « Guido Molinari », « Alain Kirili », « Pierrette Bloch », « Bernar Venet », « Roman Cieslewicz », « Aurelie Nemours – Pastels et collages », « Un siècle d’art à Berlin » (avec notamment Rickey, Matschinsky-Denninghoff, Baselitz, Schönebeck, Koberling, Hödicke, Vostell, Fetting, Middendorf…), « Balthasar Burkhard », « Laura Lamiel », « Vera Molnar » ; et je suis très heureux de voir que le Musée de Grenoble sait encore aujourd’hui présenter une exposition sur la « peinture métaphysique ».

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°212 du 1 avril 2005, avec le titre suivant : Précisions

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque