Mardi 10 décembre 2019

Pingyao à Paris

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 mars 2004 - 178 mots

PARIS - Créé en 2000 dans la petite ville de Pingyao à 600 km de Pékin, le Festival international de la photographie de Pingyao s’est rapidement imposé comme une vitrine de la création contemporaine en Chine.

L’édition 2003 qui s’est déroulée du 16 au 22 septembre (lire le JdA n° 178, 10 octobre 2003) avait ainsi été l’occasion de découvrir les travaux de Ma Han ou Tang Guo. Dans le cadre de l’Année de la Chine en France et grâce au soutien des cinémas MK2 et le concours d’Alcatel et de l’Oréal, mécènes du festival, la manifestation prend ses quartiers d’hiver à Paris en exposant les travaux d’une douzaine de photographes, récompensées lors des précédentes éditions chinoises. On y retrouve donc la série ludique de Hei Ming sur des moines de Shaolin (province de Henan), arborant des insignes de la mondialisation (baskets Nike ou téléphone portable) ou encore le terrifiant reportage de Lu Guang sur les ravages du sida en Chine.

MK2 Bibliothèque, 128-162, avenue de France, 75013 Paris, tél. 01 56 61 44 00. Jusqu’au 28 mars.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°189 du 19 mars 2004, avec le titre suivant : Pingyao à Paris

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque