Mardi 17 septembre 2019

Paradis russe

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 septembre 2010 - 101 mots

Au Passage de Retz à Paris, l’exposition « Le Vert paradis… » du collectif russe AES F fait froid dans le dos.

Comme tirée d’un jeu vidéo, leur installation vidéo La Dernière révolte remarquée dans le pavillon russe de la dernière Biennale de Venise décrit un monde adolescent envahi par la violence. Scène de batailles, mythologies revisitées se succèdent dans les différents espaces de l’exposition à travers photographies, sculptures et autres animations. AES F pose des questions essentielles à travers des œuvres radicales.

Passage de Retz, 9, rue Charlot, 75003 Paris, tél. 01 48 04 37 99, Jusqu’au 8 janvier 2008.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°270 du 30 novembre 2007, avec le titre suivant : Paradis russe

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque