Obscur objet

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 10 juin 2010

PARIS - S’inspirant du miroir noir, qui dès la Renaissance permit aux peintres de travailler à partir d’un reflet atténué en contraste et profondeur, le critique d’art Vincent Romagny propose, à la Fondation d’entreprise Ricard, à Paris, une réflexion réussie qui interroge le monochrome à l’aune des pratiques contemporaines de renvoi des images, et par-delà de mises en abyme du regard et des valeurs du visuel. Avec des artistes tels Wade Guyton, Mïrka Lugosi, Bruno Perramant, Anne-Laure Sacriste ou Gyan Panchal, « Miroirs noirs » s’attache aussi à un processus de formation de l’image en constante progression.

Fondation d’entreprise Ricard, 12, rue Boissy-d’Anglas, 75008 Paris, tél. 01 53 30 88 00. Jusqu’au 26 juin

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°327 du 11 juin 2010, avec le titre suivant : Obscur objet

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque