Mercredi 26 janvier 2022

Politique culturelle

Nicolas Bourriaud en sursis au Mo.Co

Par Julien Tribut · Le Journal des Arts

Le 25 novembre 2020 - 94 mots

Montpellier. Un grand classique de la vie municipale.

À peine arrivé à la tête de la municipalité en 2014, Philippe Saurel enterre le projet de Musée de l’histoire de la France et de l’Algérie, et fait appel à Nicolas Bourriaud pour créer un centre d’art contemporain et superviser l’ensemble constitué de l’Hôtel Montcalm, la Panacée et l’école d’art. Six ans plus tard, son successeur qui l’a battu aux élections remet en cause les ambitions et les moyens de l’Hôtel des collections. Le renouvellement du mandat de son directeur en avril 2021 est mal parti.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°556 du 27 novembre 2020, avec le titre suivant : Nicolas Bourriaud en sursis au Mo.Co

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque