Dimanche 16 décembre 2018

Miró à demeure

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 septembre 2009 - 146 mots

Accompagnateur enthousiaste du projet de création de la Fondation Marguerite et Aimé Maeght, Joan Miró a toujours été chez lui dans ces lieux qui portent son empreinte.

SAINT-PAUL DE VENCE - En particulier grâce au labyrinthe sculptural et paysager qu’il y créa dans les années 1960. Tout naturellement, l’exposition « Miró en son jardin » revient sur cette proximité avec une sélection de près de trois cents œuvres de tout ordre. Ni thématique ni chronologique, le parcours met en lumière l’intense liberté créatrice de l’artiste et son goût pour les expérimentations : en témoigne le grand écart entre ses premiers tableaux figuratifs du début des années 1910 et l’exubérance de sa cosmogonie rêvée, déclinée à l’envi dans son important œuvre gravé ou dans de délicieux tableaux en laine sur de la toile de jute (1973).

06570 Saint-Paul, tél. 04 93 32 81 63. Jusqu’au 8 novembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°308 du 4 septembre 2009, avec le titre suivant : Miró à demeure

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque