Dimanche 21 octobre 2018

L’enfer de la ville

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 27 octobre 2009 - 84 mots

PONTAULT-COMBAULT - Depuis 2000, Claire Chevrier photographie les mégalopoles du monde entier, de Bombay au Caire ou à Los Angeles, articulant vision paysagère à structure urbaine.

Le Centre photographique d’Île-de-France (CPIF), à Pontault-Combault (Seine-et-Marne), lui consacre une exposition monographique. Celle-ci évoque les effets de la mondialisation dans la représentation photographique à travers les gestes du travail, en particulier à Romans (Drôme), ville industrielle aujourd’hui à la dérive.

CPIF, 107, av. de la République, 77340 Pontault-Combault, tél. 01 70 05 49 80. Jusqu’au 20 décembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°312 du 30 octobre 2009, avec le titre suivant : L’enfer de la ville

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque