Samedi 7 décembre 2019

L’effet Dobler

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 mars 2004 - 109 mots

PARIS - En acoustique, l’effet Doppler désigne l’illusion sonore expérimentée par tout automobiliste dépassé par une ambulance et qui entend le rythme de la sirène s’accélérer.

Par glissement, on pourrait parler d’« effet Dobler » pour approcher la production picturale et graphique d’Andreas Dobler, à qui la galerie Jean Brolly, à Paris, consacre une exposition. L’artiste suisse s’applique à provoquer glissements, télescopages et raccourcis mentaux entre des domaines connexes : la modernité et la science-fiction. Splash de peinture émergeant à la manière d’un nouvel organisme sur une grille architecturale, ou emballages de téléviseurs traités comme des éléments extraterrestres et sculpturaux, ses grands formats développent un univers mélancolique et prophétique.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°189 du 19 mars 2004, avec le titre suivant : L’effet Dobler

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque