Vendredi 13 décembre 2019

Prix

Le prix Hugo Boss 2016 décerné à Anicka Yi

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 24 octobre 2016 - 252 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [24.10.16] – L’artiste d’origine coréenne Anicka Yi, dont le travail repose sur le sens de l’odorat, remporte la 11e édition du prix Hugo Boss, un prix remis tous les deux ans doté de 100 000 dollars.

Le prix Hugo Boss 2016 - qui fête cette année son 20e anniversaire - a été décerné le 20 octobre à Anicka Yi. L’artiste qui « expose l’odorat comme de la sculpture » recevra à ce titre une somme de 100 000 dollars et bénéficiera d’une exposition au Musée Solomon R. Guggenheim de New York en avril 2017. Anicka Yi a été sélectionnée par un jury composé de cinq personnalités du monde de l’art contemporain parmi cinq autres nominés : Tania Bruguera, Mark Leckey, Ralph Lemon, Laura Owens, et Wael Shawky.

Née à Séoul en 1971, elle vit à New York depuis 1995 et a commencé à exposer en 2008. Depuis, son travail a notamment été montré à l’Institut suisse d’art contemporain de New York, à la biennale de Lyon (2014), à la biennale de Taipei (2014), au Serralves Museu de Arte Contemporânea de Porto (2015) et à la biennale de Gwangju (2016).

Créé en 1996, le prix Hugo Boss est remis tous les deux ans à un artiste contemporain et a noué un partenariat dès ses débuts avec le Musée Guggenheim. Sa première édition a récompensé Matthew Barney. Douglas Gordon, Marjetica Potrč, Pierre Huyghe, Rirkit Tiravanija, Tacita Dean, Emily Jacir, Hans-Peter Feldmann, Danh Vo et Paul Chan lui ont emboîté le pas.

Légende photo

Anicka Yi le 20 octobre 2016 lors de la remise de prix Hugo Boss © NEILSON BARNARD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque