Vendredi 20 septembre 2019

Le pouvoir de la mort

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 9 septembre 2010 - 114 mots

VIENNE (AUTRICHE) - Un vent tout à la fois chaud, curieux, fascinant et menaçant souffle sur la Kunsthalle de Vienne cet hiver. « Viva la Muerte. Art and Death in Latin America » interroge la proximité et le rapport particulier – fort éloigné des coutumes nord-occidentales – entretenus avec la mort par les cultures latino-américaines. Avec une vingtaine d’artistes, parmi lesquels Teresa Margolles, Gabriel Orozco, Dr Lakra, Cildo Meireles ou Ilan Lieberman, la présentation explore l’association récurrente d’Eros et Thanatos et leur impact sur l’art contemporain. Une association qui souvent tient dans des relations liées au contrôle et au pouvoir.

Kunsthalle Wien, Museumplatz 1, Vienne, tél. 43 1 52189 33, www.kunsthallewien.at. Jusqu’au 17 février.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°272 du 4 janvier 2008, avec le titre suivant : Le pouvoir de la mort

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque