Samedi 24 février 2018

L’art fleurit au Mamco

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 25 novembre 2008

Du sol au plafond, Sylvie Fleury se raconte au Musée d’art moderne et contemporain de Genève qui a offert à l’artiste pas moins de 3 000 m2, soit les quatre étages de ses espaces d’exposition.

GENÈVE -  Plus de deux cents pièces y sont présentées parmi lesquelles de nombreux inédits et des environnements créés in situ. Dans ce monde à la frontière entre publicité, design, arts plastiques et kitsch, on retrouve les fameux Shoppings Bags de l’artiste et ses champignons aux couleurs irisées, mais aussi des gaz d’échappement compressés, d’immenses pendules de métal austères. Plus loin, les œuvres de Mondrian, Fontana, César, Vasarely ou Buren sont customisées avec du vernis à ongle ou de la fausse fourrure. Un mélange détonnant que le musée définit comme une usine à rêve, «     de paillettes ou de néant     ».
«     Sylvie Fleury, Paillettes et dépendances ou la fascination du néant     », Mamco, Musée d’art moderne et contemporain,
10, rue des Vieux-Grenadiers, Genève, Tél.     41     22     320     61     22. Jusqu’au 25     janvier 2009.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°292 du 28 novembre 2008, avec le titre suivant : L’art fleurit au Mamco

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque