Samedi 23 novembre 2019

DESIGN

La voiture jouet - Micro cylindrées

Par Christian Simenc · Le Journal des Arts

Le 12 avril 2011 - 638 mots

Tous les hommes sont de grands enfants. Les designers ne font pas exception, notamment les Transalpins. On se souvient en particulier des multiples recherches du génial Bruno Munari (lire les JdA no 273, 18 janv. 2008, et no 205, 17 déc. 2004), lequel se plaisait à rappeler à l’envi que « jouer est une question sérieuse ».

Le thème, cette fois, est l’archétypale voiturette en bois. Cette nouvelle collection, que le designer Matteo Ragni inaugura, est entièrement faite main par la firme Tobeus. Chaque objet est le résultat d’un processus d’une simplicité biblique : d’un côté l’esquisse du designer, de l’autre la virtuosité de l’artisan. Sur l’établi, un unique bloc de bois – gabarit moyen : 16,5 x 7,5 x 8,5 cm – et une seule coupe suffisent pour engendrer des modèles parfaitement reconnaissables, tels le cabriolet, la berline ou la sportive. Hormis les roues en acajou, réalisées dans un bois dur et foncé, au grain fin et précieux, tout est taillé dans du cèdre du Liban brut, une essence dense, aromatique et… durable. 

La Real, royale et réelle
Si la première collection, comprenant cinq modèles, avait été dessinée par trois jeunes designers – Matteo Ragni, Giulio Iacchetti et Odoardo Fioravanti –, la deuxième fournée, siglée 2010, a été imaginée par des monstres du design italien ayant assurément conservé leur âme d’enfant : Alessandro Guerriero, Andrea Branzi, Mario Bellini, Italo Lupi et Alessandro Mendini, respectivement 68, 73, 76, 77 et… 80 ans au compteur ! Comme tout designer transalpin qui se respecte, tous sont aussi… théoriciens. Bref : sous le capot, la pensée.

Ainsi, Il Fiorino (« Le Florin ») est « né de l’humilité des petits boulots de la rue, explique son auteur, Alessandro Guerriero. C’est un pousse-pousse moderne qui accueille des parfums au lieu de la sueur, une petite tache colorée qui apporte le rêve du moment. » Sous-entendu : des fleurs… Plus terre à terre, Italo Lupi a conçu, lui, un Camion de pompiers comme rempart à l’uniformité automobile : « Les hommes du feu ont la beauté de leur camion, son rouge vif et le retentissant refrain de ses sirènes. Dans un monde où tous les camions et les voitures se ressemblent, seul l’engin des pompiers paraît encore se détacher radicalement. »

Se remémorant les bolides de la mythique course « Mille Miglia », Andrea Branzi a dessiné la Nuvolari – du nom du pilote Tazio Nuvolari – : « Ces modèles aérodynamiques nés du futurisme semblaient promettre un avenir « à toute vitesse’’, mais ils étaient juste, probablement, la manifestation d’un pays qui se sentait en retard par rapport au reste du monde et confia son volant à Tazio Nuvolari pour qu’il effectue une remontée désespérée. » 

Avec sa Casa Mobile (« Maison mobile »), Mario Bellini, lui, s’est souvenu à la fois de sa première maison construite à l’âge de 9 ans « avec de vraies briques » et de son concept-car conçu pour l’exposition « Italy : The New Domestic Landscape » (MoMA, New York, 1972) et baptisé Kar-a-Sutra, dans lequel il cherchait, à l’époque, à « recréer le confort domestique d’un salon ».

Enfin, Alessandro Mendini, le plus turbulent de ces « seniors designers », a dessiné l’auto Reale – signifie à la fois « royal » et « réel » –, en forme de couronne. « Certes, nous reconnaissons tous qu’il serait aujourd’hui beaucoup plus normal de concevoir la limousine du président d’un pays démocratique, mais nous devons néanmoins admettre que jouer en imaginant être le roi ou la reine est toujours beaucoup plus fascinant », s’amuse Mendini. Qui a dit qu’un simple jouet ne pouvait véhiculer de message ?

Un modèle de la première série (« First Collection ») coûte 48 euros pièce et de la deuxième série (« Limited Edition ») 84 euros pièce. Rens. : www.tobeus.it

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°345 du 15 avril 2011, avec le titre suivant : La voiture jouet - Micro cylindrées

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque