Mercredi 20 novembre 2019

Jean-Pierre Raynaud, un testament ?

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 20 janvier 2006 - 98 mots

PARIS - Jean-Pierre Raynaud a décidé de diffuser largement sa sculpture architecturale Mastaba, avec la complicité de la JGM. Galerie, à Paris. Les amateurs sont invités à acheter le concept de sa maison, construite à Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine) en 1986, pour le reproduire dans le lieu de leur choix. Le projet est d’inscrire ce monument pharaonique dessiné par Raynaud lui-même partout dans le monde. Le Mastaba, destiné à devenir un musée permanent, accueille actuellement une rétrospective des œuvres de l’artiste.

« Le Mastaba, un projet pour le monde », JGM. Galerie, 79, rue du Temple, 75003 Paris, tél. 01 43 26 12 05. Jusqu’au 25 février.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°229 du 20 janvier 2006, avec le titre suivant : Jean-Pierre Raynaud, un testament ?

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque