Hybride culturel

Par Frédéric Bonnet · Le Journal des Arts

Le 13 novembre 2012 - 115 mots

SAINT-NAZAIRE - Si Alexandre da Cunha fait partie d’une génération d’artistes latino-américains ayant fait d’un usage décomplexé de l’objet et de l’hybridité sa marque de fabrique, la pratique artisanale demeure chez lui essentielle.

Le Brésilien installé à Londres est à l’honneur au Grand Café, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), où se déploient des œuvres qui, non sans humour et élégance, s’amusent des réflexes du regard et de l’appartenance culturelle. Des objets vulgaires y sont transformés en pièces très esthétiques, à l’instar de ces cuves de bétonnière paraissant de loin être des contenants en bronze anciens.

« Alexandre da Cunha »

Le Grand Café, place des Quatre-z’Horloges, 44600 Saint-Nazaire, tél. 02 44 73 44 00, www.grandcafe-saintnazaire.fr. Jusqu’au 30 décembre.

Voir la fiche de l'exposition : Alexandre Da Cunha

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°379 du 16 novembre 2012, avec le titre suivant : Hybride culturel

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque