Lundi 24 septembre 2018

Histoires naturelles

Le Journal des Arts

Le 18 juillet 2007 - 167 mots

NÎMES - Mark Dion aime les muséums d’histoire naturelle, les collections et les accumulations, d’objets ou de traces.

Surtout, il se passionne pour la manière dont ces institutions ont élaboré leurs modes de classement, catégorisant les choses et les genres en les hiérarchisant et en les séparant. Fasciné par le Muséum de Nîmes, dont la structure et l’organisation sont restées inchangées depuis sa création, l’artiste propose au Carré d’Art une exposition conçue selon la muséographie traditionnelle de l’institution du XIXe siècle. Après un accueil par le grand cabinet de curiosités que constitue son Theatrum Mundi : Armarium, se déclinent salle après salle des catégories telles la paléontologie, l’archéologie ou l’ornithologie, dont l’artiste rejoue plastiquement et symboliquement les principes scientifiques. Revenant à la genèse de son œuvre, une salle d’archives accumule dessins, photographies et classeurs de travail éclairant ses projets non réalisés.

« The Natural History of the Museum », Carré d’Art, place de la Maison Carrée, 30000 Nîmes, tél. 04 66 76 35 70. Jusqu’au 22 avril.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°253 du 16 février 2007, avec le titre suivant : Histoires naturelles

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque