Vendredi 15 novembre 2019

Hirschhorn et les pompiers

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 6 janvier 2006 - 95 mots

BOSTON - Exposée du 21 septembre au 16 janvier 2006 à l’Institute of Contemporary Art de Boston (Massachusetts), Utopia, Utopia = one World, one War, one Army, one Dress, installation de l’artiste suisse vivant à Paris Thomas Hirschhorn, a dû être fermée au public pendant quinze jours pour des raisons de sécurité. Une brigade de pompiers de la ville a requis de l’institution un plan d’évacuation adapté avant d’autoriser sa réouverture. L’artiste a été obligé de redessiner son installation, un assemblage de cartons et autres matériaux hautement inflammables que les pompiers estimaient présenter un danger pour les visiteurs.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°228 du 6 janvier 2006, avec le titre suivant : Hirschhorn et les pompiers

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque