Mercredi 13 novembre 2019

Happy end

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 février 2006 - 91 mots

LONDRES - La très grande installation The Happy End of Franz Kafka’s “America”? de Martin Kippenberger donne le ton de la rétro-spective dédiée à l’artiste, présentée à la Tate Modern de Londres.

Composée d’une cinquantaine de tables et de chaises de récupération disposées sur la pelouse d’un terrain de football reconstitué, elle est symptomatique de l’art de cette forte figure des années 1980, qui bénéficie d’un nouvel engouement. Deux cents œuvres, provenant pour la plupart de collections privées, complètent cet ensemble exceptionnel.

Tate Modern, Bankside, Londres, tél.  44 207 887 8008.
Du 8 février au 14 mai.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°230 du 3 février 2006, avec le titre suivant : Happy end

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque