Dimanche 25 juillet 2021

Centre d'art

GwinZegal… en prison !

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 4 avril 2019 - 83 mots

GUINGAMP

Le centre d’art GwinZegal s’installe dans l’ancienne prison de Guingamp, à laquelle l’architecte Christophe Batard a redonné un nouveau visage. 

Inaugurés le 26 avril, les nouveaux espaces permettent à cet acteur majeur de la photographie de disposer de deux salles d’expositions et d’offrir à ses activités pédagogiques et d’éditeur les espaces adéquats. L’exposition d’ouverture, « L’échappée », mixe des travaux anciens, récents ou inédits, réalisés dans le cadre de ses résidences, de Malick Sidibé, Samuel Gratacap, Charles Fréger, Mathieu Pernot et Raphaël Dallaporta. 

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°722 du 1 avril 2019, avec le titre suivant : GwinZegal… en prison !

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque