Dimanche 17 novembre 2019

Êtres humains captifs

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 2 décembre 2005 - 68 mots

PARIS - Au Jeu de paume, à Paris, la photographe et vidéaste israélo-américaine Michal Rovner évoque un monde semblant à la fois abstrait et mouvant. De près, ses projections sur pierre, où apparaissent des éléments géométriques, des lettrages hébraïques…, dévoilent leurs secrets. Il s’agit d’un univers en constante évolution, composé d’êtres humains captifs. Une référence à l’histoire, donc.

1, place de la Concorde, 75008 Paris, tél. 01 47 03 12 50. Jusqu’au 31 décembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°226 du 2 décembre 2005, avec le titre suivant : Êtres humains captifs

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque