Vendredi 23 février 2018

Aldric Beckmann et Françoise N’thépé, Gaëlle Hamonic et Jean-Christophe Masson

Esprit maison

Par Gilles de Bure · Le Journal des Arts

Le 30 octobre 2007

Par quel bout les prendre ? On peut y arriver depuis la porte de Pantin, en traversant la place de la Fontaine-aux-Lions et puis avançant entre la Grande Halle et le Pavillon Paul-Delouvrier, pour les découvrir au dernier moment. On peut aussi choisir l’option d’y accéder depuis la porte de La Villette et de les découvrir « panoramiquement », de les dominer, depuis la colline ou le pont qui enjambe le canal. D’un côté comme de l’autre, les deux maisons parlent d’elles-mêmes. Deux masses où prévalent, pour l’une le bois, pour l’autre le métal. Deux masses d’une réelle densité et d’une étonnante légèreté.
Aldric Beckmann et Françoise N’Thépé signent la première, une maison tout en longueur dont la structure en bois est scandée par des panneaux de couleur, des capteurs solaires et des stores, selon une géométrie stricte, contredite par les débords et les accidents que constituent terrasses, balcons et surplombs. À l’intérieur, du sol au plafond en passant par les murs, c’est le blanc qui dicte sa loi.
La seconde, signée Gaëlle Hamonic et Jean-Christophe Masson, superpose deux rubans formant carré. Un bloc de verre chapeauté d’une masse métallique. L’ensemble ouvrant sur la nature, mais enfermant en son cœur un jardin intérieur.
Bref, deux maisons parfaitement dissemblables et pourtant absolument équivalentes puisqu’elles sont le résultat d’un programme strict et incontournable : 200 mètres carrés, une pièce polyvalente, deux à trois chambres, un coût au mètre carré de 1 600 euros, ceci pour la partie quantifiable ; et l’obligation de s’inscrire dans une démarche de développement durable, de veiller à l’évolutivité et à la polyvalence de l’édifice ainsi qu’à l’adaptabilité au vieillissement et au handicap léger de la personne. Enfin, les deux habitations devaient être démontables. Elles le sont, puisque, après leur escale au parc de La Villette, elles poursuivront leur périple et leur démonstration. Car c’est bien d’une démonstration qu’il s’agit. L’association d’architectes du réseau Renov (1) (qui par ailleurs publie la revue Architectures à vivre), organise depuis quatre ans les Journées de la maison contemporaine, ouvrant au public, l’espace de quelques jours au mois de juin, de nombreuses maisons individuelles édifiées par des architectes. Appuyée par de nombreux partenaires, elle tente par cette opération-ci de sensibiliser le public le plus large possible aux bienfaits de l’architecture et de la contemporanéité.
En choisissant d’une part Aldric Beckmann et Françoise N’Thépé, d’autre part Gaëlle Hamonic et Jean-Christophe Masson pour mener à bien cette expérience, Renov a eu la main heureuse. Les deux duos démontrent, dans des registres très différents, que simplicité et complexité sont bien le contraire du simplisme et de la complication qui caractérisent tout à la fois les catalogues des industriels du pavillon de banlieue ou de la maison « régionale » et, malheureusement, le goût habituel des Français.
À considérer ces deux maisons, on ne peut s’empêcher de penser à Sol LeWitt (Beckmann-N’Thépé) et à Richard Serra (Hamonic-Masson) et de constater une fois encore la porosité existant dorénavant entre toutes les disciplines de création. Enfin, la démonstration n’aurait sans doute pas atteint son degré de complétude sans l’intervention d’un troisième duo, invité par les deux autres : deux paysagistes, Daphné Mandel-Bouvard et Claire Gilot, qui ont composé pour chacune de ces deux maisons d’architecte deux jardins singuliers dont la qualité leur confère, à elles aussi, un statut d’auteur.

(1) www.renov.com

Vivre c’est habiter

Tous les jours de la semaine 13h-18h30, le week-end 11h-19h. Renseignements sur le déroulement des visites au 0 820 821 908 ou www.vivrecesthabiter.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°185 du 23 janvier 2004, avec le titre suivant : Esprit maison

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque