Centre d'art

Elfi Turpin : Cet été, la programmation des centres d’art reste riche et foisonnante

Par Anne-Cécile Sanchez · L'ŒIL

Le 6 juillet 2020 - 560 mots

Les centres d’art sont-ils ouverts cet été ?

La plupart ont commencé à rouvrir dès mi-mai, renouant avec le public dans des conditions d’accueil limitées à dix personnes à la fois pour des raisons de sécurité sanitaire. En juin, une trentaine de centres d’art du réseau d.c.a étaient ouverts, donnant accès à quarante-trois expositions, et une grande majorité ont rouvert pour l’été, à l’exception de ceux adossés à des équipements culturels mutualisés, qui devront peut-être rester fermés.

Qu’en est-il de « Plein soleil », l’agenda des expositions d’été des centres d’art ?

L’agenda de « Plein soleil » a été reconduit, mais il sera évolutif, en lien avec ces réouvertures progressives. La vie et la programmation des centres d’art ont été bouleversées par la pandémie. Certains ouvrent leurs portes avec des expositions qui ont été à peine vues, car immédiatement fermées pour cause de confinement ; beaucoup ont adapté leur programmation. Celle-ci reste cependant riche et foisonnante. Elle offre au public, de juin à fin septembre, un accès à l’art dans des lieux qui peuvent s’adapter à des conditions d’accueil susceptibles elles aussi d’évoluer.

Pouvez-vous dire quelques mots de l’exposition du Crac Alsace ?

Le Crac Alsace a été contraint de fermer début mars et a rouvert début juillet. Nous sommes très contents de pouvoir montrer cette exposition collective de Elena Narbutaité et Hagar Schmidhalter. J’emploie le mot « collective » à dessein, car nous l’avons pensée comme une exposition de groupe – les deux artistes ne se connaissaient pas. Depuis de nombreuses années, je suis leur travail, qui déploie un rapport très singulier à la technologie. Elena, en collaboration avec un scientifique, travaille avec la technologie du laser sur une sculpture qui organise entre elles les particules en suspens dans l’air. Hagar s’intéresse à la présence des écrans dans nos vies et renvoie à cette expérience de l’ubiquité que nous avons vécue pendant la période de confinement.

La programmation du Crac Alsace a produit beaucoup de récits alternatifs en lien avec l’histoire de ce territoire, qui a connu de nombreux conflits. Cette fois, après six ans d’un dialogue très nourri avec les artistes et le public, d’histoires exhumées, de recherches, j’avais envie de proposer une exposition silencieuse. La proposition d’Elena et Hagar n’est pas narrative ; elle repose davantage sur des relations à l’atmosphère, à l’espace, à la lumière, mais aussi sur les rencontres affectives entre les œuvres, selon qu’elles se touchent ou pas. Les artistes ont su insuffler une énergie à travers des gestes très puissants qui peuvent paraître extrêmement légers. Le centre d’art est traversé de flux, d’humeurs, de lumière, de phénomènes, qui s’arriment à des objets.

47 

C’est le nombre de centres d’art contemporain membres, en France, du réseau de l’Association de développement des centres d’art (d.c.a), organisatrice de l’événement « Plein soleil, l’été des centres d’art ».

Between Ears, New Colours 

Le titre de l’exposition du Crac Alsace fait référence à un ex-voto sculpté dansle marbre qu’aurait fait un certain Cutius pour remercier Asclépios, le dieu de la médecine, de lui avoir rendu l’ouïe. L’exposition est programmée à Altkirch (68) jusqu’au 3 octobre 2020.

 

« Le modèle de structures culturelles, à taille humaine, agissantes dans leur lieu mais pensant avec le monde, qu’incarnent depuis près de quarante ans les centres d’art contemporain membres de d.c.a, révèle aujourd’hui toute sa pertinence et son agilité à dessiner un horizon durable. » Le conseil d’administration de d.c.a

Elfi Turpin
est la directrice artistique du Centre rhénan d’art contemporain (Crac) Alsace (Altkirch) depuis décembre 2012. Elle est également vice-présidente de l’association d.c.a qui fédère les centres d’art contemporain français.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°735 du 1 juillet 2020, avec le titre suivant : Elfi Turpin : Cet été, la programmation des centres d’art reste riche et foisonnante

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque