Vendredi 15 novembre 2019

Douce déambulation

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 novembre 2005 - 113 mots

L’artiste carioca Ernesto Neto est passé maître en matière d’espaces immersifs et de sculptures aux allures organiques. Ses environnements introspectifs réalisés dans des couleurs douces et des matières sensuelles, comme la mousse, le Lycra ou les billes de polystyrène, sont prétexte à toutes sortes d’expériences tactiles, olfactives, visuelles… Au Domaine de Kerguéhennec (Morbihan), l’artiste invite à différentes expériences physiques. Des odeurs de lavande, une sorte de piscine bordée de balles en mousse… Trois salons et trois couleurs dominantes – blanc, vert et rouge – sont offerts pour cette déambulation où le visiteur s’immerge dans la matière à la redécouverte de nos sens et de l’enfance.

Domaine de Kerguéhennec-centre d’art contemporain, 56500 Bignan, tél. 02 97 60 44 44. Jusqu’au 7 décembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°224 du 4 novembre 2005, avec le titre suivant : Douce déambulation

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque