Vendredi 22 novembre 2019

Détours par l’Enfer

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 24 juin 2005 - 153 mots

MONTÉLIMAR, THIERS - Le château médiéval des Adhémar, à Montélimar (Drôme), ne pouvait qu’inspirer Tadashi Kawamata, amoureux des ponts, alcôves, passages inattendus et autres jardins suspendus.

Pour cet architecte-sculpteur de génie qui aime travailler in situ et avec des matières natu­relles, surtout le bois, le château des Adhémar est l’occasion de tourner autour du logis seigneurial qui est aussi le lieu d’exposition de ce projet à imaginer sur place. À l’intérieur des salles, on se prend à rêver à des projets antérieurs. D’une colline, celle que le château domine, jusqu’à une ancienne coutellerie encastrée dans une vallée : le centre d’art du Creux de l’enfer, à Thiers (Puy-de-Dôme). Dans cet autre lieu à l’identité forte, Kawamata ne perd pas son inspiration, au contraire…

« Détours, des tours », château des Adhémar, 24, rue du Château, 26000 Montélimar, tél. 04 75 00 62 30, Le Creux de l’enfer, Vallée des Usines, 87, avenue Joseph-Claussat, 63300 Thiers, tél. 04 73 80 26 56. Du 25 juin au 25 septembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°218 du 24 juin 2005, avec le titre suivant : Détours par l’Enfer

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque