Vendredi 23 février 2018

Des artistes pour la terre

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 décembre 2009

LONDRES - Jusqu’au 31 janvier, la Royal Academy of Arts de Londres propose une exposition regroupant les œuvres de plus d’une trentaine d’artistes contemporains, de Tracey Emin à Sophie Calle en passant par David Nash, et consacrée au réchauffement climatique.

« Earth : art of a changing world » (Terre : l’art dans un monde qui change) offre une vision de l’avenir de la planète oscillant entre l’espoir et le fatalisme. Hormis Amazonian field, réalisé en 1992 par Antony Gormley, qui présente des centaines de figurines en terre cuite figées dans un appel à l’aide, toutes les pièces présentes dans l’exposition ont été réalisées au cours des cinq dernières années. Tracey Emin a d’ailleurs élaboré une série de toiles pour l’occasion : Your heart is like the wind.

« Earth : art of a changing World », Royal Academy of Arts, Picadilly, Burlington House, Londres, 44 20 7300 8000, www.royalacademy.org.uk

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°315 du 11 décembre 2009, avec le titre suivant : Des artistes pour la terre

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque