Lundi 16 septembre 2019

Croisements surprenants

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 septembre 2010 - 148 mots

PARIS - Il se passe quelque chose d’inédit au Petit Palais, à Paris. De télescopages temporels en rapprochements complices ou ruptures, ce sont quarante-neuf œuvres issues de la collection du Fonds municipal d’art contemporain de la Ville de Paris qui prennent place dans les salles.

Regroupant des travaux de nature différente, « Intrusions au Petit Palais » n’est pas avare de surprises, tel ce zoo déserté filmé par Anri Sala, qui s’immisce au sein des natures mortes. Sont aussi donnés à lire des dialogues directs, à l’instar de ces photographies crayonnées d’Arnulf Rainer inspirées par Goya, ou des assimilations stylistiques et thématiques. Ainsi une Vierge à l’Enfant de la Renaissance fait-elle face à une jeune femme s’apprêtant à donner le sein, photographiée par Florence Paradeis.

Petit Palais-Musée des beaux-arts de la Ville de Paris, avenue Winston-Churchill, 75008 Paris, tél. 01 53 43 40 00. Jusqu’au 6 janvier 2008.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°267 du 19 octobre 2007, avec le titre suivant : Croisements surprenants

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque