Jeudi 19 septembre 2019

Contre-culture toujours

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 septembre 2010 - 135 mots

DIJON - C’est un humour acidulé très britannique qui parcourt la première exposition personnelle de Mark Leckey en France.

Entre ironie grinçante et low culture, entre images et sons, « Industrial Light & Magic », l’exposition du Consortium à Dijon, présente une série de films aussi bricolés que maîtrisés. Un univers pop qui puise dans les archives de la BBC tout en s’inspirant de la bande dessinée, du monde des clubs et de la musique. Dans les films de l’artiste, on croise quelques personnages récurrents issus d’une BD très populaire, mais aussi la célèbre sculpture de Jeff Koons Bunny, dans laquelle se reflètent des scènes du quotidien… De quoi visionner le monde sur un mode aussi juste que décalé.

Le Consortium, 16, rue Quentin, 21000 Dijon, tél. 03 80 68 45 55. Jusqu’au 13 janvier.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°271 du 14 décembre 2007, avec le titre suivant : Contre-culture toujours

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque