Dimanche 17 novembre 2019

Claire obscurité

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 21 juin 2011 - 101 mots

KARLSRUHE - L’esthétique du « noir », qui connut un grand succès au XIXe siècle, réapparaîtrait-elle de manière singulière sur la scène française de l’art contemporain ? C’est l’hypothèse de l’exposition « Lumière noire, art contemporain français » présentée à la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe, en Allemagne, qui réunit les peintures figuratives du jeune Guillaume Bresson, les toiles abstraites de Nicolas Chardon, les sculptures en parpaing de Vincent Ganivet ou encore les dessins presque entièrement noirs de Dove Allouche.

« Lumière noire », Art contemporain français, Staatliche Kunstalle Karlsruhe, Hans-Thomas-Strasse 2-6, Karlsruhe, Allemagne, tél. 49 721 926 33 59. Jusqu’au 25 septembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°350 du 24 juin 2011, avec le titre suivant : Claire obscurité

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque