Vendredi 15 novembre 2019

Art en série

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 mars 2005 - 215 mots

ANGOULÊME - Il est étonnant de découvrir, au beau milieu de la campagne poitevine, un espace consacré à l’art contemporain… qui plus est dans un lycée agricole. Tel est pourtant Rurart, à Rouillé, où la première partie de l’exposition «Â Bis Repetita Placent » se déroule, la seconde étant accueillie au FRAC Poitou-Charentes, à Angoulême.

Éditions, multiples, sérigraphies ou tout simplement œuvres d’art sont présentés dans ces lieux. « IBM, Emma Peel, pile Wonder, wonderful, full aux as… » : sur le principe du « marabout-bout d’ficelle… », Closky nous fait entrer dans sa ronde de papier peint. Le « pape » du clip artistique éclairé, Michel Gondry, nous fait danser en couleurs au son d’une Kylie Minogue clonée en six exemplaires ou de la batterie décuplée à l’infini du groupe pop White Stripes. Des sérigra-phies de la Chaise électrique de Warhol, des éléments de bois de Carl Andre, une série de douze montagnes de Hans-Peter Feldman ou une angoissante juxtaposition de boîtes aux lettres identiques signée Claude Lévêque… L’exposition aborde les questions de reproduction, de rythme et de répétition du motif dans l’art de ces cinquante dernières années. De la répétition à l’œuvre d’art unique, il n’y a qu’un pas.

« Bis Repetita placent », jusqu’au 10 mai, Rurart, lycée agricole Xavier Bernard-Venours, 86480 Rouillé, tél. 05 49 43 62 59 ; FRAC Poitou-Charentes, hôtel Saint-Simon, 15, rue Cloche-Verte, 16000 Angoulême, tél. 05 45 92 87 01

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°210 du 4 mars 2005, avec le titre suivant : Art en série

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque