Dimanche 15 septembre 2019

Abstraction suisse

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 10 septembre 2010 - 133 mots

MOUANS-SARTOUX - L’Espace de l’Art concret, à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes), revient sur un mouvement né en Suisse romande et qui, déniant l’enfermement théorique comme ses limites physiques, a conduit à une propagation de l’abstraction au-delà des frontières du tableau.

Le tout en procédant à un renouvellement constant de ses sources. La manifestation « Abstraction étendue. Une scène romande et ses connexions » convoque ainsi vingt-huit artistes, depuis les figures tutélaires d’Olivier Mosset et de John M. Armleder, en passant par Alexandre Bianchini ou Christian Robert-Tissot, jusqu’à une plus jeune génération – Stéphane Dafflon, Philippe Decrauzat… Outre deux reconstitutions d’expositions, les commissaires, Christian Besson et Julien Fronsacq, ont commandé plusieurs travaux muraux spécifiquement pensés pour ce projet.

Espace de l’Art concret, château de Mouans, 06370 Mouans-Sartoux, tél. 04 93 75 71 50. Jusqu’au 25 mai.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°275 du 15 février 2008, avec le titre suivant : Abstraction suisse

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque