Dimanche 25 février 2018

Christie’s et Phillips de Pury en procès pour l’attribution d’une vente

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 29 mars 2010

NEW YORK (ETATS-UNIS) [29.03.10] – Les maisons de vente Christie’s et Phillips de Pury sont en procès pour l’attribution de la vente de la collection d’art contemporain d’Halsey Minor.

La vente de la collection d’art du fondateur de la CNET Network Inc., Halsey Minor, pour cause de non remboursement de prêt, est au cœur d’un conflit judiciaire entre Christie’s et la maison de vente Phillips de Pury, rapporte Bloomberg.

ML Private Finance, une filiale de Bank of America’s Merrill Lynch, a demandé à la cour fédérale de New York d’autoriser la liquidation de la collection d’art contemporain et de design d’Halsey Minor, lors des ventes aux enchères de mai et juin 2010 chez Christie’s, qui a estimé l’ensemble à plus de 17 millions de dollars.

Le produit de la vente doit rembourser un arriéré de paiement de Halsey Minor. En 2007, celui-ci avait emprunté 25 millions de dollars à ML Private Finance en 2007 en apportant ses œuvres d’art en garantie.

En 2008, la banque poursuit Minor pour défaut de remboursement. En octobre 2009, la cour octroie à ML Private Finance un dédommagement de 21,6 millions de dollar. La banque demande aujourd’hui à la cour d’autoriser la vente des quelques 103 œuvres d’art moderne américain parmi lesquelles des Marsden Hartley ou des Edward Hopper, mais aussi des peintures de Takashi Murakami et Ed Rusha et des pièces de design.

Minor avait à l’origine contacté Christie’s pour s’occuper de la vente, mais se tourna peu après vers la maison de vente Phillips de Pury, alors que Christie’s avait déjà – en février 2010 – avancé la somme de 600 000 dollars pour couvrir les frais de préparation de la vente et le transfert des œuvres de la Californie à New York.

Phillips de Pury avait riposté en offrant de payer à Minor 108% du prix marteau de la vente. La maison de vente s’était également engagée à supporter les coûts de la vente et à exposer la collection dans sa nouvelle galerie de Manhattan.

Une audience a été fixée pour le lundi 29 mars 2010 au cours de laquelle le juge décidera qui, de Christie’s ou Phillips de Pury se chargera de la vente.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque