Vendredi 19 octobre 2018

Biennale de Venise : "un dispositif musical" de Xavier Veilhan au pavillon français

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 31 janvier 2017 - 299 mots

PARIS [30.01.17] - Le plasticien Xavier Veilhan, choisi pour représenter la France à la Biennale de Venise 2017, investira le pavillon français avec \"un dispositif musical immersif\" baptisé \"Studio Venezia\", a-t-il annoncé lundi à Paris.

Xavier Veilhan a prévenu, lors d'une conférence de presse au centre Georges Pompidou, que le pavillon français, dessiné en 1912 par l'ingénieur vénitien Faust Finiz, ne sera "plus reconnaissable de l'intérieur". Selon des photographies de maquettes et des croquis préparatoires, une architecture intérieure de bois et de tissu métamorphosera le pavillon du sol au plafond pour en faire un véritable "studio d'enregistrement opérationnel".

Dans la lignée de certaines de ses installations, comme "La Forêt" et "La Grotte"(1998), cette forme immersive sera une structure de "répétition et de travail où l'on cherchera à faire apparaître quelque chose" d'équivalent, selon lui, au moment de musique immédiate "où un orchestre philharmonique s'accorde". "C'est ce moment intermédiaire, de beauté très particulière, très fragile que je voudrais vraiment mettre en oeuvre", explique-t-il.

Des musiciens professionnels de tous les horizons et de registres divers, du baroque aux musiques contemporaines, sont conviés à faire vivre sous les yeux du public cette "sculpture-studio" chaque jour du 13 mai au 26 novembre. Le studio sera rempli d'instruments divers, y compris des instruments baroques, classiques et d'autres qu'il n'exclut pas de fabriquer avec son équipe.

Près d'une centaine de musiciens ont déjà répondu positivement à son appel dont le compositeur de musique électronique Jonathan Fitoussi, la DJ et productrice Chloé, ou le pianiste classique Alain Planès. Flavien Berger compte même y réenregistrer son prochain album. "C'est un lieu que je veux essayer de traverser", dit encore Xavier Veilhan, avant d'installer son dispositif au centre Kirchner de Buenos Aires en juin 2018, puis à l'automne au Musée d'art, d'architecture et de technologie de Lisbonne (MATT).

Légende photo

Xavier Veilhan dans son atelier en 2013 - © Photo Benoît Linero pour L'oeil

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque