Artclair.com devient LeJournaldesArts.fr

Par Jean-Christophe Castelain · lejournaldesarts.fr

Le 8 février 2012

PARIS [08.02.12] – Artclair.com change de nom et s’appelle dorénavant LeJournaldesArts.fr. Plus qu’un simple changement de dénomination, cette nouvelle identité inaugure une évolution importante de la formule éditoriale du site qui entend consolider sa place de premier site d’information sur l’actualité de l’art et de son marché dans le monde en offrant un contenu encore plus inédit, rigoureux et exhaustif. PAR JEAN-CHRISTOPHE CASTELAIN

Le changement de nom d’artclair.com suscite certainement en vous plusieurs questions, auxquelles nous répondons dans le texte ci-dessous.

Pourquoi ce changement de nom ?
Alors que la Toile ne cesse de s’enrichir de nouveaux sites d’information, les internautes réclament de plus en plus des marques qui les rassurent sur la qualité éditoriale. Dans la presse en ligne, les marques les plus crédibles (à quelques exceptions près) sont justement celles qui existent aussi sur le papier, dans les kiosques. Il nous est alors apparu naturel de mettre en avant celle de nos deux publications papier dont « l’actualité de l’art et de son marché dans le monde » constitue l’ADN même : Le Journal des Arts. Avec son format tabloïd, sa périodicité, son traitement impartial et rigoureux de l’actualité, Le Journal des Arts est la référence dans son domaine depuis sa création en 1994. Artclair, pour sa part, est et reste le nom de la société éditrice.

Parce que l’actualité de l’art est devenue quotidienne, vous êtes en droit d’être informé au plus vite d’une nomination ou d’une acquisition importante, d’une annonce d’un projet de musée, d’un résultat de vente publique, de l’ambiance d’une foire dès son premier jour... C’est en partie ce que vous offrait artclair.com, c’est ce que nous voulons développer davantage dans LeJournaldesArts.fr. Nous allons aussi faciliter l’accès aux sujets importants du moment. Par exemple, jusqu’au 8 mai 2012, une nouvelle rubrique temporaire fait son apparition, dont le nom parle de lui-même : « Élysée 2012 ».

Nous allons également clarifier notre contrat de lecture. Dorénavant les articles de la « home » et ceux des rubriques seront uniquement des articles originaux, écrits et signés par les auteurs du Journal des Arts, tandis que les reprises de dépêches d’agence, de communiqués ou les revues du web seront publiées dans les colonnes « Les Brèves », et signées LeJournaldesArts.fr.

Cela préfigure-t-il d’un abandon de l’édition papier ?
Certainement pas ! Nous ne sommes ni France Soir ni La Tribune, nos malheureux confrères. Bien au contraire nous allons continuer à muscler le contenu éditorial de la version papier du Journal des Arts tout en cherchant à gagner de nouveaux lecteurs, en France et dans le monde. La diffusion du JDA a légèrement augmenté en 2011, un bon signe dans cette époque difficile pour la presse. Tout en conservant la formule du JDA, nous allons profiter de sa périodicité bimensuelle pour ajouter plus d’enquêtes et d’analyses permettant de mieux contextualiser l’actualité de l’art. Nous n’inventons rien ! Depuis bien longtemps, les news magazine (Le Point,L’Express, Marianne, Le Nouvel Observateur...) ont développé une double offre papier web sous le même nom.

Les archives de L’oeil seront-elles toujours accessibles ?
Oui bien sûr. Elles vont mêmes s’enrichir au cours des prochains mois. L’oeil est une revue historique, créée en 1955. Son contenu, comme pour tous les mensuels, se prête davantage encore à la lecture sur papier. Rien ne remplace le papier pour apprécier une belle reproduction d’un tableau ou lire tranquillement une présentation d’exposition ou une enquête approfondie.

De plus en plus d’articles sont payants sur votre site, quelle est votre politique en la matière ?
Nous allons progressivement rendre payants la plupart de nos articles du jour et nos archives. Vous offrir plus d’information de qualité et une plus grande réactivité a un coût. Malgré l’audience d’artclair.com (plus de 140 000 visites et 500 000 pages vues par mois), qui place notre site en tête des sites d’information sur l’art, les revenus publicitaires restent trop faibles pour compenser les coûts éditoriaux. Il faudrait atteindre 1 à 2 millions de visiteurs par mois pour générer un revenu publicitaire significatif ; c’est possible, mais dans plusieurs années ! Graduellement donc, les articles du jour, ainsi que les 10 000 articles de L’oeil, les 21 000 articles du Journal des Arts et les 4 000 articles du site LeJournaldesArts.fr ne deviendront accessibles qu’en achetant des packs d’archives ou en souscrivant un abonnement (des formules d’abonnement seront proposées au cours du deuxième trimestre 2012). Dans le même temps, les prix des archives ont baissé de 33 % à 53 % depuis le 9 février. En revanche le calendrier des expositions reste gratuit et sera même développé dans les prochaines semaines.

Je consulte régulièrement le site, dois-je modifier mon signet ou favori ?
Oui il est recommandé d’enregistrer dès maintenant la nouvelle url dans vos favoris, même si pendant plusieurs mois, une redirection est mise en place de www.artclair.com vers www.lejournaldesarts.fr.

Je publie un site ou un blog, et fais des liens vers artclair.com, dois-je modifier mes anciens liens ?
Oui, là aussi il est recommandé de modifier dès maintenant l’adresse url des articles artclair. Il vous suffit d’aller sur l’ancienne url de l’article, qui sera automatiquement modifiée dans votre navigateur par la nouvelle url et la copier/coller.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque