Samedi 7 décembre 2019

directeur

Xavier Franceschi tout feu, tout flammes

L'ŒIL

Le 1 juin 2001 - 156 mots

Dans la grande banlieue parisienne, à l’intérieur de l’Espace Jules Verne, se trouve le Centre d’Art contemporain de Brétigny-sur-Orge. Xavier Franceschi, 39 ans, son directeur depuis dix ans, vient d’en tripler l’espace d’exposition, le faisant passer à 280 m2. Plasticien de formation, passé par l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, Franceschi a tenu à rendre ce lieu plus chaleureux en introduisant de façon définitive des œuvres de Xavier Veilhan (Feu), Michel Aubry (Bureau d’accueil) ou l’Atelier Van Lieshout (Annexe). Quant à sa politique d’intervention, elle suit trois axes : la publication de premières monographies d’artistes (Patrick Corillon, Frank Scurti), la fidélisation du public (Club du Capitaine Pip) et la production d’œuvres exposées (Michel Blazy, Maurizio Cattelan) avec parfois des variantes comme l’exposition des dessins et maquettes de l’architecte belge Luc Deleu, écologiste avant l’heure, qui se tient au Centre d’Art contemporain jusqu’au 30 juin.

Centre d’Art, rue Henri Douard, 91220 Brétigny-sur-Orge, tél. 01 60 85 20 85.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°527 du 1 juin 2001, avec le titre suivant : Xavier Franceschi tout feu, tout flammes

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque