Mercredi 8 décembre 2021

Commandes

Wurm et Di rosa, deux artistes qui égaient nos villes

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 13 décembre 2013 - 170 mots

À Lille, la baraque à frites d’Erwin Wurm ne passe pas inaperçue. Installé place François-Mitterrand, lieu de passage entre les deux gares de Lille et le centre-ville, Bob (c’est son prénom) arbore une forme, entre engin spatial et guimauve, originale, drôle et alléchante.

Connu pour détourner les objets stéréotypés, l’artiste autrichien a conçu cette œuvre sculpturale à la demande de la Maison de l’architecture et de la Ville et de la SPL Euralille qui souhaitaient revoir ce marqueur de l’identité du Nord, aidés dans leur entreprise par les Nouveaux Commanditaires. Ces derniers, initiés par la Fondation de France,  mettent en relation commanditaires public ou privé, artistes et médiateurs culturel. À Aubagne, c’est l’artiste Hervé Di Rosa en collaboration avec le département Design&Styling d’Alstom qui habille de couleurs vives et toniques le futur tramway de la ville. Bouches rieuses, œil grand ouvert égaient carrosserie extérieure et sièges intérieurs, non sans rappeler certains motifs de trains fantômes dans les fêtes foraines. De l’un à l’autre, frissons (de plaisir) garantis quoi qu’il soit. 

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°664 du 1 janvier 2014, avec le titre suivant : Wurm et Di rosa, deux artistes qui égaient nos villes

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque