Whiteread se jette à l’eau

Une commande pour New York

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 27 février 1998

Le Public Art Fund a commandé à Rachel Whiteread une œuvre monumentale pour New York. L’artiste, qui travaille à ce projet depuis deux ans, a jeté son dévolu sur un château d’eau installé sur un toit du 60 Grand Street, près de West Broadway, à SoHo.

NEW YORK - Les châteaux d’eau immortalisés par les photographes Bernd et Illa Becher ponctuent l’horizon new-yorkais et ont séduit Rachel Whiteread par “leur allure familière”. Le Public Art Fund a investi 200 000 dollars (1,2 million de francs) dans le projet, beaucoup plus que dans aucune de ses précédentes commandes. Ce coût s’explique par la complexité des opérations : il faut d’abord démonter puis assécher le réservoir avant son moulage en résine transparente. Une fois terminé, sa subtile présence reflétera la lumière et le ciel. Un éclairage nocturne est également à l’étude. Parmi les principaux partenaires figurent Becks Beer, la Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Agnes Gund (la présidente du MoMA) et la Fon­dation Charles Engelhard.

Rachel Whiteread proposera en parallèle trente-cinq lithographies à tirage limité, qui seront vendues par le Public Art Fund pour recueillir des fonds complémentaires. Leur prix devrait se situer entre 2 500 et 3 000 dollars (15-18 000 francs).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°55 du 27 février 1998, avec le titre suivant : Whiteread se jette à l’eau

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque