Samedi 23 février 2019

Venise aura son musée d’art contemporain

Installé aux Giardini, dans le pavillon de l’Italie

Le Journal des Arts

Le 1 avril 1996 - 219 mots

Le futur Musée d’art contemporain de Venise s’est trouvé un directeur, Germano Celant, et un lieu, le pavillon de l’Italie aux Giardini, mais il a perdu le soutien du Guggenheim en route.

VENISE - Germano Celant, conservateur du département d’Art contemporain au Guggenheim Museum de New York, a été nommé à la tête du futur Musée d’art contemporain de Venise. Celui-ci devrait occuper le pavillon de l’Italie aux Giardini, à l’issue de la sixième Biennale internationale d’architecture qui se déroulera du 8 septembre au 10 novembre. Néanmoins, la coopération du Guggenheim, annoncée en juin 1995 au cours d’une conférence de presse réunissant les représentants de la municipalité et ceux de l’institution new-yorkaise, semble compromise, en dépit de la nomination de Celant. Peut-être parce que les Magazzini del Sale, l’autre espace pressenti pour accueillir la future institution, avait les faveurs du Guggenheim, contrairement au pavillon italien.

Le musée new-yorkais était pourtant le seul à pouvoir garantir la présence de grands collectionneurs comme Panza di Biumo ou Dakis Joannou, dont les collections étaient données pour acquises l’été dernier, ce qui ne semble plus être le cas aujourd’hui. Malgré tout, le projet a déjà reçu l’adhésion de nombreux collectionneurs, tels que Gabriella Lonardi, Eliana Guglielmi, Carlo Monzino, la baronne Lambert, Marcello Levi, Alessandro Grassi, Angelo Baldassarre ou la Fondation Sandretto Re Rebaudengo…

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°24 du 1 avril 1996, avec le titre suivant : Venise aura son musée d’art contemporain

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque